Epargne Salariale et participation : l’utilisation du TMO et le calcul des intérêts de retard

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pourquoi vous proposer un livre blanc sur l’utilisation du TMO en épargne salariale ?

Toutes les entreprises employant habituellement cinquante salariés pendant au moins six mois, consécutifs ou non, sur un exercice considéré ont l’obligation de mettre en place un accord de participation.

Les accords de participation peuvent prévoir l’affectation de la réserve spéciale de participation (RSP) :

  • à des comptes ouverts au nom des salariés en application d’un plan d’épargne salariale (PEE, PEI, PEG, PERCO) ;
  • à un compte que l’entreprise doit consacrer à des investissements (comptes courants bloqués). Celui-ci doit alors se combiner avec un plan d’épargne salariale.

Ce contenu est réservé aux adhérents

Merci de vous connecter

Plus de contenu

Vous voulez booster votre entreprise?

Rejoignez la famille ME93 et devenez membre d'un des meilleurs réseaux d'entrepreneurs.