La facture électronique

La réforme récente sur la facturation électronique inclut de nouvelles dispositions pour faciliter et accélérer le développement de l’usage de la facture électronique par les entreprises. La réglementation française en vigueur depuis le 1er janvier 2013 et transposant la directive 2010/45/UE du 13 juillet 2010, vise à simplifier les modalités de transmission de la facture électronique. Cette réforme n’a pas eu pour objet de modifier en profondeur les deux modalités préexistantes, à savoir les factures EDI et les factures électroniques « signées » puisqu’elle n’a apporté que quelques aménagements concernant la signature électronique.

Elle a surtout élargi les modalités de recours à la facture électronique puisque désormais, les « factures électroniques sont émises et reçues sous une forme électronique quelle qu’elle soit » dès lors que des contrôles documentés et permanents sont mis en place par l’entreprise et permettent d’établir une “piste d’audit” fiable entre la facture émise (ou reçue) et la livraison des biens ou prestations de service. Il n’est plus indispensable d’utiliser, selon les cas, des fichiers structurés accompagnés de listes récapitulatives et de fichiers de partenaires ou de fichiers factures signées électroniquement.

Ce contenu est réservé aux adhérents

Merci de vous connecter

Fiers de nos adhérents : reprise post-confinement, la mobilisation continue !

Nous continuons à communiquer sur les actions de nos adhérents afin de faire face au mieux à cette reprise post-confinement. Ils produisent et/ou commercialisent masques, visières, désinfection de bureaux et locaux, protections en verre et plexiglas, sets de table 2 en 1, ….  

N’hésitez pas à les contacter pour vous fournir auprès d’eux !!

⭐️VARAPPE SOLUTIONS :

  • Services de nettoyage et de désinfection spécialement conçus pour répondre aux directives du gouvernement sur le COVID-19. Désinfection par vapeur sèche / Désinfection par nébulisation / Désinfection par pulvérisation / Désinfection par chiffonnage
  • Contact : contact@varappenettoyage.com 06 16 77 31 65

⭐️HAPPY GIFTS :

  • Masques 3 plis / Masque FFP2/KN95 / Masques en tissu OEKOTEX / Masques en tissu homologués DGA / Masques homologués AFNOR
  • Happy Gifts commercialise des visières d’adultes et d’enfants, des gel anti-bactérien et des gants.
  • Contact : morena@happy-gifts.fr  06 28 34 63 10

⭐️ATELIER IMAGES ET Cie :

  • Ecran de protection exclusif en verre
  • Stations distributrices de solutions hydroalcooliques / Hygiaphones / Enrouleurs transparents / Distributeurs gel et portes affichettes
  • Contacts : contact@atelierimagesetcie.fr  06 11 16 37 14

⭐️WIDOO STUDIO :

  • set de table + menu à usage unique.
    Impression et livraison dans votre restaurant de 1000 sets de table avec votre menu imprimé.
    Widoo propose un paiement à 30 jours possible pour laisser le temps au restaurateur de se refaire une trésorerie.
  • Contact : nicolas@widoostudio.com  06 11 67 96 43 / 01 43 66 19 21

Bravo 👏
Merci ❤
 

Une subvention pour aider les TPE et PME à prévenir le Covid-19 au travail

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au travail, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention « Prévention COVID ».
Date d’application : du 14 mars au 31 juillet 2020
Bénéficiaires :  les entreprises de 1 à 49 salariés et les travailleurs indépendants
Eléments finançables :  mesures destinées à prévenir le risque de transmission du Covid 19, dans le cadre de :

  • la mise en place des mesures barrières et de distanciation sociale : par exemple, équipements pour isoler un poste de travail des contacts, pour faire respecter un sens de circulation ou location d’un local temporaire,
  • les équipements pour renforcer les mesures d’hygiène et de nettoyage : par exemple, installations permanentes ou temporaires de lavabos, douches et/ou toilettes.

Prise en charge :  à hauteur de 50 % du montant hors taxes de son investissement réalisé entre le 14 mars et le 31 juillet 2020, d’un montant minimum de 1000 € HT pour une entreprise avec salariés et de 500 € HT pour un travailleur indépendant sans salarié. La subvention est plafonnée à 5 000 € pour toutes les entreprises.
Cliquez ici pour plus d’informations. 

Comment exporter via le e-commerce ? Les 5 clés juridiques, fiscales et douanières

Avec l’avènement d’Internet, le commerce en ligne connaît une croissance remarquable. Même si les transactions s’intègrent dans un environnement virtuel et dématérialisé, il n’en demeure pas moins qu’un certain nombre de règles doivent être respectées. Le cadre juridique du e-commerce vise principalement à protéger le consommateur et tout un arsenal de directives, lois et autres règlements a été adopté en ce sens, notamment au niveau communautaire.

L’aspect douanier et fiscal ne doit pas non plus être négligé. En effet, il ne faut pas oublier qu’une transaction commerciale en ligne (sauf lorsqu’il s’agit de ventes de services) a pour finalité la livraison physique d’un bien à l’acheteur. Il convient donc d’apporter également une attention particulière aux conditions d’importation et de facturation des marchandises expédiées depuis la France à destination de l’Union européenne ou à l’exportation.

Ce contenu est réservé aux adhérents

Merci de vous connecter

Fiers de nos adhérents : la mobilisation continue !

Afin de faire face au mieux à la reprise d’activité certains de nos adhérents ont modifié leurs chaines de production afin de produire des visières, des protections plexiglas et des solutions hydro alcooliques.
Découvrez quelques exemples d’entreprises qui ont réussi à s’adapter afin de proposer des solutions face à la crise !
⭐️ Laurence Bund et Eric Lemoine de House of Codesign ont décidé d’apporter de l’aide aux professionnels de santé en fabriquant des visières 3D anti-projections ! ➡ https://bit.ly/3dG7T8b
⭐️ Araxi Mardirian – N’JOY et Adame Talha – ADM CLEAN proposent des masques en tissu et la possibilité de personnaliser les masques avec le logo de votre #entreprise ! ➡ https://bit.ly/2yGqX7s
⭐️ Papa Amadou NIANG – Insigne Gravure & Signaletique fabrique des protections en plexiglas pour séparations dans les commerces et séparations chauffeur / passagers pour les taxis ! ➡ https://bit.ly/3dFbHWW
⭐️ Les Laboratoires Boiron (Pantin) ont décidé de mettre à disposition leur savoir-faire pharmaceutique pour répondre à la demande de fabrication de solution hydro alcoolique ! ➡ https://bit.ly/35OFtGc
Bravo 👏
Merci ❤️️

Covid-19 : un « Prêt Rebond » régional à taux zéro pour les TPE-PME

Lancé par la Région Île-de-France avec bpifrance, le « Prêt Rebond » à taux zéro va renforcer la trésorerie des entreprises, fragilisée par la crise due au Covid-19, lors de la relance de leur activité.
La crise sanitaire actuelle se traduit par de graves problèmes de financement pour de nombreuses TPE et PME franciliennes. Afin de leur permettre d’aborder plus sereinement la reprise de leur activité, la Région Île-de-France, avec bpifrance, lance un nouveau dispositif régional baptisé « Prêt Rebond ».
Ce prêt à taux zéro, dont le montant va de 10.000 à 300.000 euros, est destiné à renforcer la trésorerie des entreprises, fortement dégradée par les conséquences de l’épidémie de Covid-19.
La Région a prévu une enveloppe de 150 millions d’euros pour ces prêts sans garantie personnelle du dirigeant.

Cliquez ici pour en savoir plus. 

Protocole national de déconfinement

Chers adhérents,
Pour votre parfaite information, le ministère du Travail publie ce jour un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.
Ce protocole précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Il vient en complément des 48 guides métiers déjà disponibles sur le site du ministère du Travail et élaborés en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux. De nouveaux guides seront par ailleurs être publiés, à la demande des partenaires sociaux, dans les jours qui viennent.
Ce protocole est divisé en 7 parties distinctes et apportent des précisions relatives :
• aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert ;
• à la gestion des flux ;
• aux équipements de protection individuelle ;
• aux tests de dépistage ;
• au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés ;
• à la prise de température ;
• au nettoyage et à désinfection des locaux.
Muriel Pénicaud, ministre du Travail « Nous devons accompagner toutes les entreprises pour que l’activité reprenne dans des conditions garantissant la santé et la sécurité des salariés. C’est une condition nécessaire au retour au travail à partir du 11 mai même si le télétravail doit rester la norme pour toutes les activités qui le permettent pour les prochaines semaines  ».
Cliquez ici pour en savoir plus : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/protocole-national-de-deconfinement.pdf

Comment surveiller vos concurrents ?

Pourquoi mettre en place une solution de veille concurrentielle & anticiper les risques commerciaux à court et moyen terme ?

Sur votre marché, il y a toujours une entreprise qui vous ennuie plus que les autres. Celle qui réagit vite, qui lance de nouvelles offres, qui remporte des marchés à votre place, qui débauche vos commerciaux… et sur laquelle pourtant vous n’arrivez jamais à obtenir de l’information.


Or dans un contexte économique qui ne cesse d’évoluer, il est important de pouvoir anticiper les risques commerciaux à court et moyen terme. Et pour déceler ces risques, mais aussi les opportunités à saisir, vous avez besoin d’informations fiables et exploitables. La mise en place d’une organisation de veille concurrentielle est une solution. Elle vous permet de surveiller la concurrence à l’aide des signaux qu’elle émet : des plus courants (évènements légaux, comportements de paiements, activité de l’entreprise et des marques…) aux plus anodins (dépôt des comptes, publication d’une offre d’emploi, changement de gérant…).

Ce contenu est réservé aux adhérents

Merci de vous connecter