Meriem Malone de la production artistique à l’entrepreneuriat, histoire d’un parcours atypique !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrez le parcours de Meriem Malone, à la tête d’une aventure entrepreneuriale depuis 3 ans maintenant.
Meriem Malone souhaite mettre à l’honneur la chevelure des femmes en faisant d’elles des Présidentes grâce à sa marque Madame la Présidente. Une belle déclaration d’amour à toutes les femmes !

Bonjour qui êtes-vous ?

Bonjour, je suis Meriem Malone, la fondatrice de la société Madame la Présidente.

Quel est le concept de votre entreprise ?

Madame la Présidente a été créée en 2017 avec pour but de simplifier   la routine capillaire des femmes pressées, c’est-à-dire à peu près toutes les femmes à l’heure actuelle.

Le constat est simple : aujourd’hui les femmes font mille choses dans une journée, et elles n’ont pas le temps de prendre soin d’elles.

L’idée c’est de leur permettre de continuer de s’occuper d’elles en un temps record, de façon efficace et avec des produits de qualité.

Quel est votre parcours et pourquoi entreprendre ?

J’ai un parcours assez atypique. Je n’ai pas vraiment un parcours d’entrepreneur. J’ai fait des études en histoire de l’art et je n’ai travaillé que dans le milieu de l’art avant d’entreprendre.

En 2017, j’ai ressenti ce besoin assez fort de créer des produits qui me ressemblent et qui au final ressemblent à beaucoup de femmes.

Donc j’ai laissé tomber ma passion qui était l’art pour créer cette entreprise.

Pouvez-vous nous décrire une journée type en tant qu’entrepreneure ?

Je pense qu’il n’y a aucune journée type en tant qu’entrepreneur et tout le monde vous dira la même chose.

Généralement, je commence tôt parce qu’une journée d’entrepreneur c’est avant tout la journée d’une personne. Moi je suis une maman donc je m’occupe d’abord des mes enfants, je les dépose à l’école et une fois que c’est fait je me rends au bureau ; je gère mille et une choses avec mon équipe qui passent par l’administration, le marketing.

J’ai une équipe qui fait un peu n’importe quoi au quotidien (rire).

Je plaisante, mais finalement il n’y a pas vraiment de journée type : ça peut finir très tard, durer jusqu’au week-end, cela dépend de ce qu’il y a à faire.

Quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui veulent entreprendre ?

Je leur donnerai le conseil de foncer et de pas trop se poser de questions car plus on réfléchit et moins on a tendance à agir.

Je pense que l’entrepreneuriat c’est quelque chose qui peut paraître insurmontable, mais commencer permet d’amoindrir cette  impression et de se rendre compte que finalement tout est possible.

Selon vous, quel est l’intérêt de faire partie d’un réseau comme le ME93 ?

Le ME93 m’apporte beaucoup en terme de réseau dans un premier temps. C’est essentiel lorsque l’on est entrepreneur car on a besoin d’avoir un réseau et d’être entouré. Dans un second temps, il y a la partie conseil : on peut être mis en relation avec des avocats, des juristes, des comptables si on en a besoin.

Je pense que c’est une partie intégrante et nécessaire au bon développement d’une entreprise. Si on n’est pas entouré, on ne peut pas fonctionner et le ME93 est un organisme qui permet justement d’avancer de manière plus efficace.

Pour plus d’informations concernant Madame la Présidente rendez-vous sur : https:// madamelapresidente.fr/

Plus de contenu

Vous voulez booster votre entreprise?

Rejoignez la famille ME93 et devenez membre d'un des meilleurs réseaux d'entrepreneurs.