zoom entrepreneur mélanie blandin

Mélanie Blandin, de directrice commerciale à chef d’entreprise !

Il y a près d’un an, l’entreprise B.Between rejoignait notre réseau d’entrepreneurs. Fraîchement arrivée en Seine Saint Denis, Mélanie Blandin, Fondatrice de B.Between, et son équipe avaient besoin de découvrir le tissu économique du territoire. Retour sur son expérience en tant que cheffe d’entreprise, son évolution et son engagement à aider les entreprises à impact dans leurs développements !

Bonjour Mélanie, pouvez-vous nous expliquer en quelques mots le concept de B.Between ?

Bonjour, le concept de B.Between est d’aider les entreprises à se développer commercialement. Nous leur proposons un consultant commercial senior à temps partagé, qui va intervenir sur une mission bien définie.

Notre particularité est d’intervenir toujours en binôme et à temps partagé : pour chaque mission on a un consultant commercial senior et également un chef de mission qui va superviser la mission.

Est-ce que c’était un choix de faire appel des profils seniors ?

Oui tout à fait, c’était un choix. L’un des avantages d’avoir des profils seniors, c’est la montée en compétence rapide. Les profils seniors ont une aptitude à comprendre, à s’adapter à un environnement et à être efficace le plus vite possible.

Pour nous, tout l’enjeu, c’était d’être efficace très rapidement, beaucoup plus qu’une personne en interne où il y a tout un processus d’accompagnement pour qu’elle soit opérationnelle. Dans notre cas, pour ce processus, on a voulu le réduire à une journée. Dans un premier temps, le consultant participe à une première journée particulièrement dense de montée en compétence. Dès le lendemain, il commence la prospection pour notre client.

Et comment arrivez-vous à trouver vos clients ? S’agit-il de bouche à oreille, de recommandations ou autre ?

En effet, c’est beaucoup par recommandation ! Parce que on a tout simplement fait grandir la structure au fur et à mesure, et on intervient auprès de réseaux comme le ME93, mais également auprès d’incubateurs. Tout cela nous a permis de rencontrer un certain nombre de nos clients actuels.

Avant de créer B.Between que faisiez-vous ? Quel est votre parcours et pourquoi avez-vous choisi d’entreprendre ?

Je travaille maintenant depuis une bonne dizaine d’années en tant que commerciale puis directrice commerciale,  ça a toujours été mon métier. Ce métier me passionne  !

En créant ma structure, je voulais répondre à un besoin afin de proposer une aide de qualité avec un profil senior expérimenté, en externe.

Avant de créer ma structure, de nombreuses personnes autour de moi souhaitaient avoir un pôle commercial au sein de leur entreprise. Sauf que, comme vous le savez c’est compliqué pour une petite structure d’avoir une direction commerciale en interne.

Très rapidement, l’idée a commencé à germer !  Par ailleurs, j’ai eu l’opportunité de rencontrer beaucoup de porteurs de projets à impact qui avaient de belles idées innovantes. Néanmoins, par manque de temps et / ou de compétences, ils n’avançaient pas aussi vite que ce qu’ils souhaitaient.

Ces deux points cumulés ont fait que j’ai fini par me lancer et monter la structure pour accompagner les entreprises dans leur développement commercial.

Comment avez-vous réussi à construire une équipe autour de vous ?

Alors, ça a été la première étape ! Grâce à des partenaires, des rencontres, j’ai pu avoir un pool de consultants commerciaux en externe qui a grossi progressivement. Concernant l’équipe B.Between en interne, on est aujourd’hui 4 et le but bien évidemment c’est de continuer à faire développer cette équipe.

Comment avez-vous fait pour entretenir une bonne relation au sein de l’équipe ?  Partagez avec nous le secret qui vous a permis d’avoir votre dream team !

Tout d’abord, le but c’est vraiment que chacun ou chacune puisse donner son opinion et apporter quelque chose de bénéfique à l’équipe.

Je pense qu’un projet d’entreprise quel qu’il soit, est porté par les équipes. C’est bien d’avoir un fondateur au départ qui crée la structure pour une première étape mais ensuite, elle fonctionnera que si les équipes en interne ont l’envie de se donner, d’être passionnés, d’être impliqués et de la faire grandir.

Je crois de tout coeur que l’engagement de chacun permet la réussite d’une entreprise quelle qu’elle soit.

Une journée type d’entrepreneur ?

L’avantage dans la vie d’un entrepreneur, c’est qu’il y a peu de journée type.

Mon premier rôle est d’être cheffe de mission, de vérifier que tout fonctionne bien pour mes clients. La gestion des clients en cours est très importante pour nous et c’est notre priorité au quotidien.

En volet numéro 2, il y a toute la partie management des équipes en interne et développement commercial de l’entreprise.

Et en 3, il y a tout le reste : l’animation de nos ateliers auprès de réseaux d’incubateurs, mais également les volets administratifs et financiers.

Ma journée varie, aucun jour ne se ressemble mais c’est cela qui est passionnant ! On ne sait jamais ce qui nous attend, ainsi, on ne s’ennuie jamais. Un vrai point positif pour moi.

Et justement, est-ce que vous avez eu des moments difficiles où vous avez douté de votre projet ?

Je pense qu’une des difficultés que j’ai dû surmonter est la création de ma société seule.

Certes, j’ai été entouré par mes proches, mon conjoint en l’occurrence qui m’a beaucoup accompagnée mais, au final, j’ai créé la société toute seule. Le fait d’être seule sur le projet et de ne pas avoir d’associé peut être une grosse difficulté pour beaucoup d’entrepreneurs qui débutent.

En tant que dirigeant, on reste quand même tout seul à prendre les décisions et faire tout le travail de développement au début tant que l’équipe n’est pas formée.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui n’osent pas se lancer, ou qui ont peur de se retrouver tout seul (e) ?

Mon premier conseil est : Osez, lancez-vous !

Bien évidemment, les débuts sont difficiles ! A l’époque, ça me paraissait insurmontable et je n’avais jamais prévu de monter une entreprise seule !

Une fois que vous avez commencé, les briques se construisent au fur à mesure ! Faites-vous aider et accompagner, il y a plein de structures qui existent que ça soit des réseaux ou des incubateurs !

Selon vous, quel est l’intérêt de faire partie d’un réseau comme le ME93 ?

Nous sommes arrivées sur le territoire de la Seine-Saint-Denis en octobre 2019. On nous a vivement conseillé d’aller à la rencontre du ME93. A l’époque, j’ai pu échanger avec Stéphanie Monjoin, la Déléguée Générale.

Par la suite nous avons décidé d’adhérer, et cela nous a permis de rencontrer de nombreux autres professionnels et de découvrir le 93, un département que je ne connaissais pas bien. Le ME93 permet de rencontrer le tissu économique et industriel local, notamment grâce aux événements et diverses visites d’entreprises organisées.

De plus, le réseau a été hyper actif pendant la période de confinement en nous communiquant les informations clés afin de nous soutenir et accompagner pendant une période qui n’était pas forcément facile. C’était très appréciable de participer aux webinaires en ligne et nous avons même eu l’occasion d’en animer deux !

Le but, au final c’est de faire partie d’une communauté qui indéniablement génère du business et nous soutient au quotidien !

Pour plus d’informations concernant B.Between rendez-vous sur : http://bbetween.fr/

Fiers de nos adhérents : tous mobilisés pendant le COVID19 !

Pendant cette période de crise, l’intégralité du réseau ME93 est mobilisé pour faire face au COVID19 !
Fabrication de visières de protection et de masques, dons de matériels, retour sur les initiatives solidaires de nos adhérents qui mettent à profit leurs savoir-faire pendant cette période de crise sanitaire.

  • Mehdi Maizate, CEO de Makagency, met à disposition ses imprimantes 3D afin de fabriquer des visières de protections pour les structures dans le besoin ! https://bit.ly/2yIF6jS
  • Adnane CAFILE – Team Business Consulting s’est porté volontaire pour livrer les visières fabriquées par Mehdi Maizate et propose également un diagnostic à destination des entrepreneurs pour préparer l’après confinement ! https://bit.ly/2Y3gZqI
  • Adame Talha CEO de ADM CLEAN a décidé de mettre en place une distribution de paniers repas pour les personnes isolées ou dans l’incapacité de se déplacer ! https://bit.ly/2Y2sr6c
  • Jenny Mondongue et Jennifer Mondongue de Waxnot accessoires font gagner des masques de protection pour le visage en tissu #wax, lavables et réutilisables à travers un jeu concours sur les réseaux sociaux ! https://bit.ly/350UsMK

Un grand merci pour leur solidarité, leur mobilisation et aide précieuse ! #FiersDeNosAdhérents